Propriétaire d’une maison ?
Nos conseils pour

vendre votre maison

Fixer le prix de vente d'une maison

Estimer correctement le prix de votre maison n'est jamais très simple. Dans un premier temps, il est indispensable de comparer... les prix des biens aux caractéristiques similaires, en vente dans le même secteur géographique.

Cela permet d’obtenir un prix moyen au mètre carré selon le quartier où est situé votre maison. Si la maison est située dans un quartier attractif avec des écoles, des transports, de nombreux commerces de proximité ou encore des infrastructures médicales, le bien immobilier aura plus de valeur.
A contrario, si votre maison se trouve dans un quartier avec une mauvaise réputation, éloigné des commodités et mal desservi, la valeur du bien diminuera.

L’autre critère à prendre en compte est la demande existante : plus le style de maison que vous vendez est recherché, plus vous pourrez augmenter son prix. Par la suite, ce prix moyen pourra être ajusté à la hausse comme à la baisse, en fonction des atouts (jardin, superficie, piscine, etc.) et éventuels points faibles (mauvais état, vis-à-vis…) de votre maison. Pour cela, il faut vous placer dans la peau d'un acheteur potentiel.
Lire la suite

Réaliser une estimation avec un pro !

Choisir de vendre seul ou avec une agence ?

Pour vendre votre maison, vous devez savoir si vous souhaitez faire appel à un professionnel de l’immobilier ou si vous préférez trouver... un acheteur par vos propres moyens. Si la vente entre particuliers permet au vendeur comme à l’acheteur d'éviter de payer les frais d'agence, il faut garder à l’esprit qu’une vente immobilière nécessite du temps, de la motivation et de nombreuses connaissances techniques (législation, négociation, etc.).

En revanche, en passant par une agence immobilière, vous bénéficierez d’une visibilité optimale. Il est conseillé de choisir une agence de quartier, située à proximité de votre maison. En effet, un agent immobilier de votre secteur aura une excellente connaissance du marché immobilier local et pourra donc renseigner les acheteurs sur ses atouts (commerces, transports…).

Pour maximiser vos chances de vendre rapidement, la signature d’un mandat de vente exclusif est conseillée : pour conserver l’exclusivité, les agents font de leur mieux pour vendre dans les délais et au bon prix.
Lire la suite

Trouvez une agence près de chez vous

Les diagnostics à réaliser avant de vendre sa maison

En tant que vendeur, vous êtes dans l’obligation de fournir un certain nombre de documents, afin de prouver la conformité de votre maison... aux normes réglementaires. Risque d’exposition au plomb, présence de termites, pollution des sols, performance énergétique…

Pour être valides, ces diagnostics doivent être réalisés par un professionnel certifié par un organisme accrédité. Ces diagnostics sont regroupés dans un dossier de diagnostic technique, à fournir à l’acquéreur au moment de la signature du compromis de vente ou, lorsque la vente est réalisée sans compromis préalable, au plus tard lors de la signature de l’acte de vente chez le notaire. Notons que si le dossier n’est pas transmis en temps voulu, le vendeur s’expose à une amende comprise entre 1 500 et 3 000 €.

Contrairement aux autres diagnostics, le DPE (Diagnostic de performance énergétique), qui définit la dépense énergétique d’un bien doit, depuis le 1er janvier 2011, être directement mentionné dans l’annonce immobilière. Sans la note DPE, l’annonce ne pourra pas être validée ni diffusée.
Lire la suite

Bon à savoir

Pour éviter des désagréments ou litiges, le dossier diagnostic technique est également fourni au notaire.