Estimation de votre appartement en 5 minutes

Comment estimer votre appartement ?

Tout le monde rêve de vendre son bien immobilier au meilleur prix… mais pour convaincre des acheteurs dans les meilleurs délais, il faut trouver le juste prix. Vous souhaitez estimer la valeur de votre appartement ? Découvrez nos conseils.

Estimation immobilière : quels critères pour fixer le prix d’un appartement ?

L’estimation immobilière permet de fixer correctement le prix de vente de votre appartement, afin que celui-ci ait toutes les chances de séduire de potentiels acheteurs. Il est essentiel de procéder à l’estimation de son appartement de façon objective, pour éviter d’y mettre de l’affectif. En effet, une surestimation ou une sous-estimation ferait fuir les candidats à l’achat et votre appartement pourrait rester de longs mois sur le marché. Plusieurs données et informations sont à prendre en compte pour calculer la cotation d’un appartement, à commencer par l’adresse du bien. En effet, toutes les communes et quartiers ne sont pas cotés de la même manière. La proximité de commerces, de transports ou d’établissements scolaires a un impact important sur cette cotation. Il est donc important d’avoir une réelle idée des prix pratiqués dans votre secteur. Pour cela, consultez des annonces immobilières pour trouver le prix des appartements similaires, vendus dans votre quartier. Renseignez-vous également pour savoir depuis combien de temps ces appartements sont en vente, afin d’affiner votre évaluation.

Bon à savoir
Le prix au mètre carré d’un studio est généralement supérieur à celui d’un grand appartement.

Appliquez une décote selon les propriétés de votre appartement

De manière générale, les caractéristiques propres au logement en vente (ses atouts et ses défauts) jouent un rôle essentiel dans l’estimation immobilière. Des surcotes et décotes viennent pondérer le prix du mètre carré. C’est pour cette raison que deux logements aux caractéristiques similaires et situés dans le même quartier peuvent se négocier à des prix différents. L’état général de l’appartement a un impact considérable sur l’estimation immobilière. Moins il nécessite de travaux, plus le prix de vente pourra être élevé. Il est donc conseillé de refaire les peintures ou changer la tapisserie avant de mettre en vente son logement, pour ne pas recevoir une offre plus basse que celle escomptée. D’autres prestations ne doivent pas être oubliées dans la cotation immobilière, à commencer par l’étage. En effet, si votre appartement se situe au rez-de-chaussée de l’immeuble, sa valeur sera inférieure à celle d’un appartement équivalent situé en étage. De même, un appartement situé au-delà du troisième étage dans un immeuble sans ascenseur verra sa valeur baisser. D’autres « plus », comme une connexion haut débit à Internet, le raccordement à la fibre optique, la performance énergétique, une orientation plein sud, une terrasse, un balcon ou encore un jardin, permettent généralement d’accroître la valeur marchande de votre bien.

Estimation immobilière : il faut oublier le prix d’achat

Les prix de l’immobilier varient fortement depuis quelques années. Il est donc nécessaire de refaire régulièrement une estimation de votre appartement et de ne pas se baser sur le prix d’achat.

Estimation de votre appartement : attention à l’entretien de la copropriété !

Pour estimer un appartement, la copropriété est un élément à ne pas négliger. En effet, les futurs visiteurs (et donc les acheteurs potentiels) vont étudier l’aspect général de l’immeuble. Si ce dernier est en mauvais état, ou que le ravalement n’a pas été effectué depuis longtemps, ils pourront se poser la question du coût que ces futurs travaux vont engendrer, et donc demander une baisse du prix de vente. C’est également le cas d’une copropriété endettée ou d’un syndic de copropriété défaillant, qui peuvent vous pénaliser au moment de la revente. D’autre part, le montant des charges de copropriété peut aussi avoir son importance au moment de fixer le prix de vente de votre appartement. Ainsi, si les charges de copropriété sont élevées, les acheteurs potentiels peuvent s’attendre à un prix de vente légèrement inférieur au prix du marché. Dans le cas contraire, ils pourraient se tourner vers des biens similaires, mais dont les charges sont plus faibles. En revanche, les équipements de la copropriété (jardin partagé, ascenseur, caves, parking, garage à vélo, système de sécurité, etc.) sont des atouts pouvant avoir un impact positif sur la valeur de votre appartement.